Inside Duke Ellington / part 1

Denys Salleron et Laurent Mignard, 19 mai 2015

vignette-bio_Duke 30s

Tout le monde connait Duke Ellington, mais connaît-on vraiment Edward Kennedy ? Il vénérait sa mère, admirait son père, rendait Grâce chaque fois que possible, possédait 150 costumes et plus de 1.000 cravates, combinait les couleurs les plus improbables, était hypocondriaque et superstitieux, n’aimait pas l’air frais, détestait la couleur verte, aimait le bleu, cultivait les bonnes manières, restait calme en toute circonstance, aimait les livres, les kangourous, Mae West, les massages et les crèmes glacées, détestait se presser ou être pressé, allait rarement au lit avant le lever du jour, avait un appétit d’ogre, attirait les femmes … Au-delà de ces anecdotes, qui était-il vraiment ? Que pourrait-on apprendre sur nous-mêmes en explorant sa personnalité ? Le psychanalyste Denys Salleron pourrait nous y aider…

Chef d’orchestre, compositeur, arrangeur et trompettiste, Laurent Mignard propose une musique écrite et libre avec son POCKET QUARTET Quartet, nourri des influences d’Ornette Coleman, Don Cherry et Duke Ellington (albums « Suites » 2002, « Alter Tropicus » 2005, « Good News » 2011 – Lauréat du concours de La Défense 2002, Révélation 2005 Jazz à Juan – 1er prix jazz instrumental). Depuis 2003, il dirige le DUKE ORCHESTRA, reconnu comme le meilleur orchestre ellingtonien en activité (selon la Duke Ellington Music Society).